Mois : février 2015

Pourquoi un travail avec un simple rouleau de scotch ? Parce que j’aborde en troisième l’évolution du langage musical au XXe siècle. Au travers de nombreuses écoutes (Le sacre du printemps de Stravinsky, Ionisation d’Edgar Varèse, Pierre Henry avec la musique concrète notamment : Variations pour une porte et un soupir, Psychérock, Steve Reich  et la musique minimaliste,  répétitive ainsi que John Cage.)

Les élèves sont assez déstabilisés surtout par  les Variations pour une porte et un soupir. Ils n’ont pas du tout l’habitude d’entendre une musique atonale sans repères mélodiques et rythmiques. La musique concrète pour eux, c’est encore du bruit.

Continue reading →

Véronique Chenu (professeur à Pouilley les vignes dans le Doubs)